La lettre

 

BUREAU d'écrivain22
Photo by Sophie Ausilio, « bureau éphémère », février 2018

La Lettre

Sur mon bureau éphémère face à la presqu’île de Quiberon, trône une caisse de bois qui ne me quitte jamais. J’y laisse toujours quelques carnets, les pages imprimés d’un roman à corriger et du papier à lettres.

Le soleil d’hiver qui chauffe mon visage me dit que c’est le moment d’accomplir cette tâche qui rassainit mon âme, écrire à mes amis. Et qu’importe si on s’est déjà donné quelques nouvelles par mail, écrire une lettre est autre chose, une sorte d’intensité qu’on offre à l’autre, et qu’on reçoit en retour, un jour prochain, en ouvrant son courrier.

Plaisir simple de la vie, rituel de l’enfance, emballement à choisir le papier et y poser des mots. Moment intime, comme si l’être chéri était en face de vous dans un entre-deux paisible et doux.

Carnac, 20 février 2018

Ma chère Christine,

Me voici à Carnac. Nous y sommes arrivés avec Marc hier en fin d’après-midi. Je ne connais pas vraiment la Bretagne et n’en verrai surement qu’un petit bout car nous sommes venus pour que j’écrive au calme.

Le gîte est sur une langue de terre, face à la baie de Quiberon au milieu des parcs ostréicoles. Depuis les fenêtres, je vois la mer et les oiseaux. La terrasse, à marée haute, baigne les pieds dans l’eau. La mer et rien d’autre à perte de vue.

Levée à l’aube ce matin, j’ai savouré les couleurs mouvantes du ciel et pensé aux aquarelles de Joris Munier que j’aime tant. Le bleu nuit de Joris s’est éclairci peu à peu pour m’offrir une nuance plus claire tirée tout droit d’une toile d’Hiroshige.

A présent, je t’écris depuis l’extérieur. Le soleil d’hiver est suffisamment avenant pour que je puisse y rester. En buvant un thé bien chaud, emmitouflée dans mon manteau ramené de Mongolie, j’ai vu tout à l’heure des mouettes dodues tournoyées et j’ai pensé à la Norvège, à ce voyage magnifique que nous avons fait ensemble et au fait que dans deux mois, nous allons nous retrouver. Je vais boucler les billets cette semaine et sûrement te contacter pour savoir quelle sera l’heure la plus appropriée pour arriver au Caire. Dans deux mois on y est et tu vas pouvoir enfin m’emmener à H…, ton lieu de sérénité (…)

 

 

Gites à fleur de Po, Carnac : http://gite-afleurdepo.fr/

Site de Joris Munier : http://joris.munier.free.fr/

 

 

69 Comments

  1. Les lettres, c’était le mystère et le bonheur de découvrir qui pensait à nous. On prenait soin de choisir un beau papier et une belle enveloppe. On prenait soin de notre écriture et on laissait les mots s’envoler vers son destinataire sans être sûr, parfois, qu’il les recevrait.

    J'aime

  2. Je ne sais plus écrire, le clavier a carrément remplacé la plume pour moi.
    Souvent, j’ai un peu de nostalgie d’une époque où j’échangeais de par le monde avec des personnes que je ne connaissais pas mais qui pourtant m’enrichissaient de leur différence…

    Aujourd’hui le net et la colocation m’apportent un peu de cette sensation d’échange perdue avec l’entrée dans la vie active il y a … plus que ça.

    J’ai vu ton abonnement chez moi, ça m’a donné envie de pousser la porte et je ne suis pas déçue, je reviendrai. J’ai plaisir à croiser des personnes qui s’évertuent à ne voir que le verre à moitié plein (sourire)

    Aimé par 1 personne

  3. J’écrivais beaucoup de lettres quand j’étais plus jeune (lettres d’amour, lettres aux copines etc…) et je trouve cela dommage que ça se perde un peu.
    Récemment, j’ai commencé à recopier des poèmes ou à écrire de petits mots aux dos des cartes pour les envoyer à des amis…simplement pour leur montrer que je pense à eux, même s’ils vivent à 5min de chez moi et on dirait bien que ça fait plaisir 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. En bonne Bretonne exilée en montagne, je ne puis qu’être sensible aux beaux textes et aux photos originales. Et bien sûr aux lettres et cartes postales que j’aime recevoir, lire sur le moment et ressortir quelque temps après pour de nouveau relire, petits biens précieux qui viennent apporter du soleil autour de moi.

    J'aime

  5. J’ai adoré lire cet article. La façon dont il est écrit m’a complètement plongée dans ce récit, si bien que je voyais moi aussi les mouettes tournoyer et le paysage sous mes yeux. Merci!

    Aimé par 1 personne

      1. Trop bien l’idée. J’avais fais ça à mon premier séjour ici, et ça m’a vraiment fais plaisir. Je te conseils de te ballader sur Pozsonyi utca, de Jászai Mari Tér. Il y’a des supers cafés qu’on ne trouve pas forcément dans des guides. 🙂

        Aimé par 1 personne

  6. Des sentiments de pure authenticité inscrits dans des mots qui renferment une aura d’éternité, cette lettre se fait le réceptacle d’une chaleur amicale non feinte.
    On prend plaisir à la lire, d’autant plus que les nouvelles sont bonnes et que des moments de bonheur sont perceptibles dans cette forme de retraite intérieure propice à la fibre créatrice.

    En outre, ce lieu empreint de sérénité, face à l’immensité de l’océan, me parle directement… J’ai effectué un stage d’initiation aux techniques commando juste à côté, au fort de Penthièvre, du temps de ma jeunesse folle, en collaboration avec les marsouins du 3ème régiment d’infanterie de marine de Vannes.

    Amicales pensées

    Aimé par 1 personne

  7. Merci Sophie,
    Ton article depuis la Bretagne, m’a apporté une bonne bouffée d’air très inspiratrice.
    Tu as réussi à très joliment me faire partager ce temps de détente et d’introspection.
    Il me tarde de te suivre dans tes prochaines escapades contemplatives et créatives.
    Vive les temps pour soi, ils profitent à tous et au Tout.
    à bientôt

    Aimé par 1 personne

  8. J’adore !!! J’ai écrit/reçu beaucoup de lettres à une époque et j’apprécie beaucoup celle-ci. D’une part, il se cache quelque chose d’intime dans une lettre (on peut lire aussi entre les lignes), il y a aussi une part de littérature et une part de découverte… Cette Bretagne (je connais Carnac et Quiberon, donc j’aime encore plus) qui nous invite au voyage, cette table au bord de l’eau… Magique lecture, merci à vous ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Comme dit plus haut, votre texte est effectivement très apaisant. On retrouve la beauté de la Bretagne dans vos mots. Merci beaucoup pour cet instant volé !
    Le genre de la lettre est un genre que j’affectionne particulièrement, d’autant qu’il a désormais le charme de la désuétude, quelque chose d’élégant. Franchement devenue littéraire et seulement littéraire, à l’heure du numérique, la lettre que l’on reçoit est forcément un précieux cadeau. Vos amis ont de la chance ! Moi je n’ai reçu que des textos hier … 😉

    Aimé par 3 personnes

  10. Une lettre qui reflète la beauté des lieux et la fluidité des mots qui transmet en toute simplicité l’amitié. Le mail ne pourra jamais remplacer la lettre qu’il faut privilégier. Merci Madame pour ce beau partage. Bonne soirée.
    Charef

    Aimé par 1 personne

  11. Le thème du voyage est densément posé ! Bravo ; « j’ai savouré les couleurs mouvantes du ciel et penser aux aquarelles de Joris Munier que j’aime tant… » ; une petite coquille dans cette phrase, mais rien de bien méchant, en comparaison de ce qui vous attend dans tout un roman …

    Aimé par 1 personne

      1. Comme vous, mon domaine de prédilection reste l’écriture.
        J’ai beaucoup aimé votre fluidité, c’est trés apaisant !
        Je vous souhaite un agréable « weekend Breton. »
        Bien à vous.
        Tony

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s