Entretien avec Sophie AUSILIO, auteure d’un premier roman à 50 ans — LES JOLIES QUINQUAS

La vie jolie m’offre de belles émotions depuis quelques semaines… Merci à Isalès pour cet interview.

« A sans doute, un jour, quelque part« , une histoire émouvante de destins croisés

via Entretien avec Sophie AUSILIO, auteure d’un premier roman à 50 ans — LES JOLIES QUINQUAS

18 Comments

    1. Merci beaucoup ! Les premiers retours sont déjà un vrai plaisir :-), je reçois plein de photos de mon livre dans les quatre coins de la France et même à l’étranger, c’est sympa. Et aujourd’hui le plaisir de reprendre contact avec les personnes comme vous que je suivais avec plaisir. À très bientôt et encore merci pour ce gentil message.

      Aimé par 1 personne

  1. Je suis contente pour toi, Sophie. Des projets de la sorte qui voient le jour sont des moments forts qui marquent durablement.
    Je vois défiler les photos de la couverture de ton roman sur ton compte Insta et je trouve ces retours très touchant de la part des lecteurs.
    Bonne route à ton livre qui voyage déjà de part le monde 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Laurence. Oui je vis chaque jour depuis le 7 août des moments intenses. Il y a un élan de générosité autour de moi qui me touche, les gens m’envoient des photos, des mails, des commentaires. Je revois des copains que j’avais pas vu depuis longtemps qui sans me le dire ont lu et acheté Emma et Paul, les gens m’encouragent, sont fiers et j’offre en plus à mes parents des étoiles dans les yeux, et ça vois-tu ça n’a pas de prix. Merci beaucoup pour ton message. À bientôt, je goûte toujours avec autant de plaisir tes peintures. J’ai pas lu tes textes depuis un petit moment mais je vais aller y plonger mon nez comme lorsque j’ai découvert : l’odeur du café. Bise

      J'aime

    1. Ah merci … Cela me fait plaisir de retrouver toutes les personnes que je suivais sur les blogs il n’y a pas si longtemps, ça fait chaud au cœur. En fait tu sais j’ai fait au moins six jets, et à la fin je me suis dit qu’il fallait que j’arrête sinon je ne le finirai jamais :-). C’est aujourd’hui que je réalise les heures de travail, et je suis très heureuse d’avoir savoir mis un fin définitif. De savoir que des gens le lisent et qu’ils prennent du plaisir justifie les heures à tourner autour de ce FIN définitif. Pour la première fois de ma vie, je suis fière de moi, d’avoir réaliser le grand rêve de ma vie, ça fait du bien !!!! Je me sens légère, je réalise mon rêve de gosse et les gens que je crois ont l’air de trouver ça sympa, alors c’est chouette. Bonne soirée à toi et à bientôt. Sophie

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s