Sur le quai

Sur le quai
Photo by Sophie Ausilio, « Dans le train, retour de voyage » octobre 2017

Sur le quai

Bercée par le roulement du train, la tête baignée dans les souvenirs de voyages, je suis bien.

Après avoir traversé mille paysages, rencontré des gens passionnants, cheminé dans des endroits impossibles, je suis toujours heureuse de rentrer chez moi.

Mais avant de pouvoir y poser mes bagages, je dois descendre sur le quai. Le pied sur la margelle, ma gorge souvent se noue. J’aimerais tellement que quelqu’un m’attende sur le quai de la gare.

Je regarde autour de moi les amoureux qui s’embrassent, les couples qui s’échangent les enfants, les gens qui téléphonent et ceux qui comme moi descendent en sachant que personne ne les attend sur le quai.

Parfois, pourtant, quelqu’un m’espère tout de même, en double-file dans la rue, dans le sous-sol d’un parking, dans le hall de la gare, mais sur le quai, dans le martèlement du vent, avec le cœur qui bat la chamade dans l’attente de ma venue, plus jamais.

Mon téléphone vibre :
« T’es où ? Quelle voiture ? »
Je réponds « Voiture 18 ».

Le flot des voyageurs se serrent dans le couloir, le terminus du train se fera autre part, nous n’avons que quelques minutes pour descendre sur le quai.
Je m’avance, la foule m’emporte, je ne reconnais personne.

Et puis caché légèrement par un échafaudage, je t’aperçois. Sous une capuche quelques boucles dépassent. Ton regard lentement balaie les voyageurs. Tu me vois. Nos visages s’éclairent d’un sourire. Ma tête se blottit dans ton cou, ta main s’avance et saisit ma valise.

Me voilà enfin bien arrivée. Merci.

29 Comments

  1. Le quai des brumes avec Jean Gabin et Michelle Morgan…. 😉 avec la celèbre réplique « t as d beaux yeux tu sais ». Un jour je serai sur le quai ma Sophie qui sait…. Merci pour ce moment partagé. Bises

    Aimé par 1 personne

  2. Il y a dans ses mots un air de douceur et d’intelligence, sa prose est enchanteresse. On voit qu’elle a moins le désir de plaire que l’envie que vous soyez heureux
    (Véronique à la manière de Gabriel Sénac de Meilhan).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s